Accueil > • dispositifs > BRUITS DE FOND > scène 2 : VIETNAM 2012 > ¬ Vietnam 2012 • PORTFOLIO

¬ Vietnam 2012 • PORTFOLIO

dimanche 9 février 2014, par •∟ clf

During a tourist trip in Vietnam, some memories come back to mind, the french colonization, the Indochina war, our critical reactions of the 70s during the Vietnam war, a guitar piece by Jimi Hendrix and a song by Frank Zappa, bits from Apocalypse now, the 17th parallel, a book by Marguerite Duras, and exchanges with Lucien, an uncle, who shares these personal documents about the Indochinese War. An updating of an intimate past that triggers curiosity for history and its consequences in the present (the topicality of the Cong Binh, moved by Indo-Chinese force : the questioning of Vietnamese children adopted in the 70s).
The installation mixes historical or current elements, public or private : online travel diary, travel photos, paintings by Vietnamese artists, letters, family photos, newspaper clippings...

The installation multiplies perspectives, supports, fixtures and temporalities : tourist photographs, collected objects, press, propaganda posters, private conversation, family portraits, printed images, books, records, pictures, films shown on a computer...

The meeting between these elements produces a thought-provoking situation : a multiplication of points of view, which allows historical, family and personal reflections.

Documentation accompanies the visitor, mediators intervene when it is asked of them, online resources are available via access QR-codes and document different elements. some specific resources are developed in partnership with the target groups representatives.

The whole is shown as an “object as laboratory” ; see Jean-Marie Baldner’s text on this subject ; (lien).

This proposal was developed in relation to the European research project EMEE.

Designing and realization of the exhibition : Patricia d’Isola and Christophe Le François, in partnership with the city of Auvers-sur-Oise


Au cours d’un voyage touristique au Vietnam, des souvenirs reviennent en mémoire, la colonisation française, la guerre d’Indochine, nos réactions critiques des années 70 face à la guerre du Vietnam, un morceau de guitare de Jimi Hendrix et une chanson de Frank Zappa, des bribes d’Apocalypse now, le 17e parallèle, un livre de Marguerite Duras, des échanges avec Lucien à propos de ses souvenirs de la guerre d’Indochine... Une réactualisation d’un passé intime qui déclenche une curiosité pour l’histoire et ses prolongements au présent (l’actualité des Công Binh, déplacés de force indochinois ; le questionnement des enfants vietnamiens adoptés dans les années 70...).

L’installation Vietnam 2012 mêle des éléments historiques ou actuels, privés ou publics ; carnet de voyage en ligne, photographies de voyage, peintures d’artistes vietnamiens, correspondance, photos de famille, coupures de presse.

L’installation multiplie ainsi les perspectives, les supports, les agencements et les temporalités : photographies touristiques, objets collectés, presse, affiche de propagande, conversation privée, portraits de famille, images imprimées, livres, disques, tableaux, cinéma diffusé sur un ordinateur...

Une multiplication des points de vue qui installe une situation réflexive et engage des questionnements personnels, familiaux et historiques.

Une documentation succincte accompagne le visiteur, des médiateurs interviennent à la demande, des ressources en ligne accessibles par des codes d’accès documentent différents éléments. Des ressources sont développées en partenariat pour des groupes de visiteurs.

Cet ensemble qui articule une installation où se multiplient les points de vue à propos d’un sujet donné, une documentation en ligne et le développement de ressources ciblées et développées en partenariat, modélise le principe d’une œuvre-laboratoire où toutes les composantes de l’intervention culturelle sont articulées au préalable : la conception d’une proposition (artistique, scientifique, technologique), sa présentation publique et les conditions de sa diffusion en direction des publics cultivés et des non-visiteurs.

Voir le texte de Jean-Marie Baldner (lien)

Conception et réalisation : patricia d’isola et christophe le françois ; installation présentée à la galerie d’art contemporain d’Auvers-sur-Oise du 18 Janvier au 9 mars 2014. Evénement créé en partenariat avec la ville.

Cette proposition a été développée dans le cadre du projet de recherche européen EMEE et en liaison avec l’équipe française de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, composante de l’Université Paris Est Créteil : lien.


Portfolio